vendredi 28 avril 2017

STEVEN UNIVERSE

   Bien le bonjour, tout le monde !
   Comme promis, j'ai décidé aujourd'hui de vous parler d'un nouveau cartoon qui me tient à cœur (merci encore à toi, Mineevee, pour m'avoir poussé vers ce chef d'œuvre). Et pourtant, ce n'était pas chose gagnée au départ car les premiers épisodes ne m'ont pas plu. Je n'y avais pas du tout accrochée et il a fallu que je m'y reprenne à plusieurs fois avant de me rendre compte à quel point ce cartoon était… magnifique !


   Steven Universe est donc le titre d'une série d'animation américaine créée en 2013 par Rebecca Sugar et produit par Cartoon Network Studios. La série compte actuellement quatre saisons et quelques épisodes hors série qui sont tous très chouettes.

   Alors, que nous raconte cette histoire ? Ce cartoon nous entraîne dans le quotidien de Steven, un petit garçon plein d'énergie qui vit à Beach City avec Garnet, Pearl et Amethyst, trois combattantes aliens humanoïdes qui protègent la terre de mystérieux monstres. Steven est un hybride, mi-humain, mi-gemme, et, tout au long de ses aventures, il va devoir apprendre à maîtriser ses pouvoirs de gemme qui lui ont été légués par sa mère, Rose Quartz, autrefois à la tête des Gemmes de Cristal.

   Ce qu'il faut savoir,  c'est que ce dessin animé est énormément chanté ! Les personnages font aller leurs voix très couramment. Habituelle, les comédies musicales ne me touchent pas spécialement. Je trouve que les chansons ont tendance à rompre le rythme narratif et à dénaturer les émotions. Pourtant, ce n'est pas le cas ici. Bien sûr, tous les interludes musicaux ne me plaisent pas forcément, mais d'autres sont tout bonnement magnifiques (comme la chanson It's over, isn't it, un petit bijou d'émotion).


   Comme je l'avais dit plus haut, ce cartoon ne m'a pas plu tout de suite. Les premiers épisodes étaient… étranges. Je n'aimais pas les personnages, le style, les musiques, l'animation… Bref, ça ne m'a pas séduit du tout au premier abord. Mais, à force d'entendre éloge sur éloge à propos de cette série, j'ai fini par m'y pencher plus sérieusement… Et j'ai été complètement emportée.

   L'histoire est superbe. Certains épisodes m'ont fait monter la larme à l'œil tellement ils étaient poignants. Et tous les personnages sont fouillés, touchants ! Je crois que c'est la première fois dans une série que j'apprécie tous, mais alors vraiment tous les personnages (oui, même cette brute épaisse de Jasper). Tous ont des facettes, des faiblesses, des fêlures passées qui les rendent incroyablement attachants. Mais je dois avouer avoir vraiment un faible sur Ruby et Saphir qui apparaissent à la fin de la saison une. Ces deux personnages sont… Je n'en dis pas plus !

   Ici, elles sont dessinées par l'artiste Ikimaru (je vous conseille d'aller voir son travail, il est splendide !). 


   J'aimerais revenir un instant sur le personnage principal, Steven, qui est en réalité basé sur Steven Sugar, le petit frère de la créatrice. Au départ, Steven me courait sur le haricot. Il était maladroit, ne cessait de causer des ennuis à son entourage, passait son temps à manger et ne parvenait pas à activer le pouvoir de sa gemme. Pourtant, au fil des épisodes, il grandit, et quelle croissance ! On passe de l'enfant potelé qui reste constamment chez lui à un gamin débrouillard, plein de vie, courageux et généreux.

   De par son statut d'hybride, Steven est un véritable pont entre les humains et les Gemmes, ce qui le rend capables de comprendre les uns et les autres à la fois. Doué d'une empathie sans limite et animé par le désir de voir ses proches sourire, Steven n'hésite pas à repousser ses limites pour briser tous les murs sur son passage.


   Ce dessin animé est bourré de messages positifs qui incitent à lever les yeux et ouvrir son esprit. Tout d'abord, il y a le fait qu'il existe des histoires d'amours entre les Gemmes qui sont uniquement des femmes. C'est pourquoi ce cartoon est souvent rattaché à la lutte du mariage pour tous et du mouvement LGBT. Mais l'histoire ne tend pas à la bataille pour des droits, mais simplement à l'amour. Parce que l'amour devrait toujours l'être. Et que des personnes puissent encore de nos jours vouloir empêcher des personnes de s'aimer… Ça me dépasse.

   Steven Universe, c'est aussi un monde où les Gemmes sont créées afin de remplir une fonction très précise, destin que refuseront les Gemmes de Cristal. L'histoire nous entraîne alors dans une quête de soi-même et de ses propres désirs afin de forger sa propre place dans la vie et non accepter de se fondre dans le moule fabriqué pour soi.

    Donc, voilà ce qu'est Steven Universe. Une belle histoire, des personnages grandioses et des chansons émouvantes. Ne vous laissez pas décourager par les trois, quatre premiers épisodes, vous ne regretterez pas le voyage avec Steven et les Gemmes de Cristal…

    Pour le moment, ce sera tout pour cet article, j'espère qu'il vous a plu. En attendant de vous retrouver, merci de m'avoir écouté jusqu'au bout ! N'hésitez pas à commenter et à partager. Venez me rendre une petite visite sur les réseaux sociaux où je poste de nombreuses choses en dehors de mes articles. A très bientôt, je vous laisse avec un dernier fanart d'Ikimaru !

    marine.lafontaine@gmail.com

    Marine Lafontaine

samedi 22 avril 2017

5 ANS

   Bonjour, tout le monde !

   Hé oui, ce blog a déjà 5 ans… C'est fou comme ça grandit vite, ces petites bêtes là ! 

  Alors, voilà, 5 ans, je me suis dit que c'était l'occasion de changer certaines choses ici. A l'origine, je devais mettre en place la nouvelle bannière à cette occasion, mais le zèle et le travail impeccable de Marcia m'en ont empêchés (je ne pouvais décemment pas garder ce magnifique dessin sur mon bureau en attendant le 22 avril 2017 !). 


   Alors, qu'est-ce qui a changé ici ? Les cinq ans impliquent de nouveaux onglets. Déjà, les tags (ou libellés) avaient été modifiés, mais là, j'ai choisi de regrouper différemment les articles afin qu'ils soient plus accessibles. Je vais vous en dresser brièvement un portrait. 

   Tout d'abord, nous avons l'onglet “Je vois…”. Cet onglet va regrouper tous les articles ayant trait aux animés, aux cartoons, aux films, aux séries… Je crois qu'il était grand temps que je le fasse, surtout que j'ai encore envie d'écrire sur une foule de sujets, mais que je trouvais ça dommage de tout mettre dans “Je lis…”

   Cet onglet a aussi été mis en place car j'ai envie de diversifier  mes articles. Je ne lis ni ne garde pratiquement plus de mangas et d'animés, ce qui me laisse le temps d'explorer d'autres choses. Je suis aussi une passionnée de mythologie, alors j'aimerais vraiment mettre quelque chose en place afin de vous en parler. Peut-être que ça signifiera créer un nouveau blog, je ne sais pas encore. 

    Parce que, vous me connaissez maintenant, je suis une grande bavarde ! Et j'aimerais vous faire part de tellement de choses ! Par exemple, à un moment, je me demandais si je n'allais pas créer un onglet “Je cuisine…”, et ce pour deux raisons : j'aime cuisiner (merci pour l'évidence) et je suis végétarienne. Et comme tous les végétariens, quand on se lance dans l'aventure (la mienne a débuté il y a deux ans et demi maintenant), c'est compliqué. Mais cela n'a rien à voir avec le reste, alors… Peut-être juste un article dans l'onglet “Je suis…” suffira. 

    Je vais vous parler un peu plus longuement de “Ils écrivent…”


   Ce n'est un secret pour personne, j'aime lire. Mais j'aime surtout lire de tout ! Et quand mon entourage écrit, je saute sur l'occasion pour dévorer leurs productions. Et parfois, je tombe sur ce genre de petits textes. Alors je fais mes yeux de chiots et je leur demande si je peux les publier sur mon blog. 

   Si vous suivez ce blog depuis longtemps, vous avez déjà dû rencontrer Mlle Pumpinks. Il s'agissait d'une amie de lycée qui aimait écrire. Je lui avais proposé de mettre en ligne une de ses histoires et elle avait accepté (Fire House, une fanfiction sur les creepypastas). Cependant, chemin faisant, la collaboration n'est jamais allée plus loin. 

   Mais, aujourd'hui, je vous ai dégoté de nouvelles petites graines de talent ! Il s'agit d'Alexandre, Nupina, Luna la Lune et Etienne. Je vais les laisser se présenter avant de vous parler un peu plus longuement de leurs textes. 

   ALEXANDRE

   Bonjour à tous et joyeux anniversaire au blog de Marine !

   Mon nom est Alexandre, j'ai 21 ans et je suis étudiant en Informatique. Je suis un grand amateur de films, de musiques, de jeux vidéos et de jeux de société, bref un grand consommateur de culture en tout genre, je ne suis pas un grand lecteur, mais j'aime lire de belles histoires de temps en temps.

   J'ai toujours aimé écrire mes propres histoires quand j'étais jeune, que je ne partageais pas à beaucoup de monde. Malheureusement, j'ai perdu la motivation d'écrire depuis un moment. Mais c'était sans compter sur Marine, que j'ai rencontré lors de mes premières années au lycée, il y a déjà 6 ans, qui aujourd'hui, me redonne la motivation de faire travailler mon imagination, un grand merci à elle !

   NUPINA

  
Ding Dong ! Les cloches sonnent, aujourd’hui c’est Pâques ! ^w^
Alors en ce jour de renaissance du Christ (et pas seulement du chocolat, bande de morfalous !), il faut que je fasse une petite présentation de moi-même…
Ahem, par où commencer ? Je m’appelle ******,  j’ai ** ans et j’écris sous le nom de plume Nupina. Pourquoi ce nom ? Bonne question ! A laquelle je ne répondrais pas ^_^
Il y a beaucoup de choses que j’aime (dont ma merveilleuse marraine qui tient ce Blog <3), et énormément que je déteste, avec en première position les clowns, parce que c’est flippant les clowns, et puis le tonnerre aussi, parce qu’il faut pas déconner !
Si je suis ici, c’est en partie pour présenter mon travail d’écriture. J’aime écrire, je fais cela depuis des années (je ne sais pas exactement depuis quand, je n’ai pas non plus noté la date sur un calendrier U.U), cela me permet de m’échapper et de laisser libre cours à mon imagination, de créer des petits mondes en assemblant des mots, et surtout de me vider l’esprit dans ce monde impitoyable que sont les études ! Ce que j’aime le plus écrire, ce sont les poèmes, ensuite les textes, en police Century, s’il vous plaît ! Je rêve aussi de créer une pièce de théâtre. Chose cocasse et qui me plaît dans ce que j’écris, c’est que le caractère de mon écriture est aux antipodes du mien : assez sombre, triste… alors que je suis une personne plutôt enjouée et exubérante de nature.

Voilà, c’est tout pour moi. Je vous laisse avec ces trois petites citations que j’apprécie énormément :

-« Il faut de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace » _Danton
-« Fini, c’est fini, ça va finir, ça va peut-être finir. Les grains s’ajoutent aux grains et un jour soudain, c’est un tas, un petit tas, l’impossible tas » _Beckett
-« Il aimait la mort, elle aimait la vie, il vivait pour elle, elle est morte pour lui » _Shakespeare

PS : si ça vous intéresse, un petit lien vers mon blog : ici

   LUNA LA LUNE

   Luna, 16 ans, écrivaine à plein temps, est passionnée par les jeux vidéos et les mangas. Ses romans préférés sont les thrillers bien qu'elle préfère écrire du fantastique, mais elle écrit avant tout des fanfictions sur des univers divers afin de faire profiter un maximum d'internautes. Ambitieuse, elle souhaite publier ses propres romans et vivre de sa passion - tout en devant accessoirement assez riche pour avoir une piscine avec du chocolat fondu !

   ETIENNE

   Bonjour, je m’appelle Etienne et j’aime les licornes et les cochons mignons -même si ça ne se ressent pas forcément dans mes écrits.

   Alors, sinon, que nous ont écrits nos petits camarades ? 

   Concernant Alexandre, il s'agit d'une forme de texte dont vous avez déjà eu affaire sur ce blog. En effet, il a rédigé une histoire de mille mots à partir d'une carte Dixit, plus particulièrement, à partir de l'extension Journey. Je ne vous en dis pas plus et je vous invite à cliquer sur son nom afin d'accéder au texte.

   Pour Nupina, on a un poème et un extrait de C'était nous, une histoire de sa composition. Cliquez sur son nom pour accéder à sa petite histoire.

    Ensuite, Luna la Lune, qui nous a écrit une petite fanfiction aux oignons. C'est avec ce texte que je l'ai découverte et, personnellement, il m'a chamboulé. Cependant, comme je l'ai souligné, c'est une fanfiction, qui plus est sur Osomatsu-san, alors il ne parlera pas forcément à tout le monde. Mais je me disais aussi que ce serait chouette si on avait des styles divers sur le blog, alors… Vous n'avez qu'à cliquer sur son nom pour découvrir son style. 

   Avec à Etienne, nous ne sommes pas dans le même registre. En effet, son texte est une nouvelle qui porte sur un sujet pour le moins particulier. Quand je l'ai lu, je n'en suis pas revenue. Le style est tourbillonnant, on est pris dans une sorte d'étreinte angoissante absolument fascinante. Je me tais maintenant. Tout comme les autres, pour accéder à son texte, il vous suffit de cliquer sur son nom !

   De plus, pour l'occasion, un ami de la famille a accepté également que je publie certains de ses textes. Il s'agit d'un artiste nommé William E. En plus d'être une personne très agréable et cultivée, William est aussi un poète, sculpteur, peintre talentueux (quand j'étais plus jeune, il m'a offert un de ses tableaux qui trône toujours sur l'un des murs de ma chambre).

   Pour accéder à son poème, cliquez ici.

   J'espère vraiment à l'avenir que des participations de ce type vont se renouveler. Qui que vous soyez, je serai plus qu'heureuse si vous acceptiez de me confier un ou plusieurs de vos textes afin qu'ils soient publiés ici. Car la créativité de tout à chacun ne doit jamais rester dans un tiroir.


   Enfin, voilà… Mon blog a 5 ans. Et il reçoit toujours plus de visites chaque jour. Depuis sa création, 66 847 personnes sont venues afin de lire mes articles pour parfois y réagir, parfois les diffuser. Je sais que je le répète assez souvent, mais ce site n'aurait pas raison d'être s'il n'était pas alimenté par vos présences. Alors, juste… merci de lui permettre de vivre, de grandir et de s'épanouir. C'est là un merveilleux présent.

   Et comme à chaque fois que je vous écris un article pour vous déclarer mon amour, je vous laisse à la fin avec une petite musique. Mais comme c'est mes cinq ans, je vais même faire plus que ça ! Cette fois-ci, on va conclure avec non pas une, mais deux vidéos ! Une humoristique et une pour promouvoir un groupe que vous connaissez peut-être ThePianoGuys. Je n'en dis pas plus, je vous laisse le plaisir de découvrir tout cela…

   Première vidéo !


   Et voici la seconde…


   Alors, voilà, ce sera tout pour cet article anniversaire spécial pour les 5 ans. Tous les textes de collaborateurs extérieurs sont dans l'onglet “Ils écrivent…”, n'hésitez pas à y jeter un oeil. Quant à moi, je vous dis à très vite pour un nouvel article !

   marine.lafontaine@gmail.com
   Pinterest, Facebook, Twitter, Google+, Tumblr

    Marine Lafontaine

NUPINA

    Bien le bonjour, tout le monde !

    Et voilà, un nouveau texte pour les 5 ans. Alors, que nous a réservé Nupina ?



Vanité

Nouvel Aragon,
Tu te noies aveuglément
Dans les yeux céruléens d’Elsa.
De leur profondeur
Tu en oublies tes serments passés
Ou peut-être n’est-ce dû qu’à l’admiration qu’elle te porte ?
L’histoire se répète.
Tu recycles à nouveau
Tes mots et tes sentiments
Avec l’espoir que les yeux d’Elsa seront les derniers que tu contempleras.
(L’amour cependant demeure éphémère lorsqu’il n’est pas sincère. Il nous enterre.)



Extrait : C’était nous.

Liselotte/ Joshua
-C’était Hayden ?
-Non, pourquoi ça aurait été elle ?
-Je ne sais pas, Hayden est belle. Elle fait partie de ces gens qui vous charment dès le premier regard, avec son air ingénu, ses tâches de rousseur et son parfum rappelant la rosée du matin.
-Ce n’est pas Hayden, ce n’est personne. Arrête de chercher des réponses là où il n’y en a pas.
-Mais Hayden…
- Arrête-toi maintenant ! Que cherches-tu à faire ?
-Excuse-moi… Je ne le sais pas moi-même. Je pense que j’essaie de te faire réagir, même si ce n’est visiblement pas la bonne façon de faire…
-Ne fais rien, ne dis rien. Viens dans mes bras, embrasse-moi. Puis disons-nous adieu.
C’était un matin de décembre. J’avais froid. Joshua aussi. Je lui pris doucement la main, sans raison. C’était étrange, il venait de me quitter, mais ça me faisait du bien… j’aimais ses mains, contrairement à lui. C’était la première fois qu’elles étaient froides, tout comme nos lèvres. C’était notre dernier échange, notre dernier baiser.

PS de Marine :  Et voilà, on poursuit notre ribambelle de textes. J'espère que cela vous a plu ! Si, tout comme moi, vous souhaitez un jour en savoir plus sur "C'était nous" (que je ne connais pas du tout), n'hésitez pas à laisser un commentaire !